AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire des GHOST

Aller en bas 
AuteurMessage
Arkhaon
Roi du flood
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Histoire des GHOST   Lun 9 Oct - 23:01

Chapitre 1 : un fléau apparait


Depuis l'apparition des technologies avancées sur la planète originelle de l'humanité, appelée autrefois la Terre, ou planète bleue, a conduit l'univers au bord du chaos. La découverte de la propulsion en hyperespace a été la source de conflits majeurs au sein des hommes car des ressources nouvelles furent découvertes dans l'univers mais seules les plus grandes puissances mondiales purent en profiter, laissant le reste du monde dans la pauvreté la plus abominable.

Bien plus tard, un groupe de chercheurs découvrit une bactérie unique dans les confins de l'univers. Ils ramenèrent une souche de cette bactérie sur terre et entamèrent des expériences génétiques. Cependant, une troisième guerre mondiale éclata et le laboratoire fut détruit par une explosion nucléaire.

La Terre, suite à cette guerre, ne fut plus qu'un vaste champ de ruines et le restant de l'humanité dû s'exiler sur les nombreuses colonies de la galaxie.

Seuls quelques rebelles au systeme en place décidèrent de rester sur leur planète natale, cela malgré les retombées radioactives. On entendit plus parler d'eux, tout du moins jusqu'à ce qu'un détachement de soldats fut envoyé sur Terre en observation.

Seule 3 soldats revinrent de leur mission. Ils racontèrent que les survivants avaient développés une technologie à moitié matérielle et à moitié organique.

Depuis ce jour, toutes les colonies devinrent indépendantes, préférant vivre ainsi loin de tout le chaos provoqué des années plus tôt. Ainsi l'univers devint un lieu inhospitalier. Les soldats furent contraints à vivre dans la colonie qui les avait accueillis. Cette colonie faisait partie du seul systeme où les différentes planètes s'entraidaient. Ils étaient un peuple pacifique, un peuple de chercheurs nommé les MEDICS. Ils survivaient grace à leurs extraordinaires connaissances médicales et pronaient le retour de la paix dans l'univers.
Sur les 3 survivants du massacre, 2 moururent par une raison inexpliquée. Les chercheurs MEDICS analysèrent alors le sang du dernier soldat et découvrirent une bactérie étrange. Fouillant dans les archives, ils s'apperçurent que la base de cette bactérie était la même que celle ramenée sur Terre bien des années plus tôt. Une étude plus poussée montra que la radioactivité causée par la guerre atomique avait fait mutée cette bactérie jusqu'à ce qu'elle devienne un organisme pouvant infecter toute matière organique et en prendre son contrôle.

Le soldat fut mis en quarantaine, fut traité mais mourut quelques jours plus tard dans des douleurs affreuses. Une autopsie montra que si la bactérie était sortie de son envirronement avant d'avoir pû évoluer jusqu'au stade final, son hôte mourrait.

Inquiets, les MEDICS lancèrent des vaisseaux d'observations en direction de la Terre. Le rapport indiqua que la Terre était recouverte de matière organique irradiée à un degré mortel. Mais les MEDICS ne connaissaient qu'une maigre partie du fléau...

_________________


Dernière édition par le Mar 21 Nov - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhaon
Roi du flood
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire des GHOST   Mer 11 Oct - 12:31

Chapitre 2 : La nouvelle vie

Quelques mois passèrent, les MEDICS observaient les l'évolution du fléau. Un jour, alors que les drones espions devaient envoyer de nouvelles données comme chaque jour, aucune de ces informations n'arriva à l'heure prévue.

Les techniciens pensèrent d'abord à une erreur dans le système de transmittion.

Ils cherchèrent à résoudre le problème, en vain. Ce n'est que le lendemain que les informations de la veille parvinrent à destination. Décodant les données, les scientifiques s'aperçurent que la planète entière avait disparue, laissant à sa place un minuscule trou noir, certes inofensif au vu de son éloignement, mais suffisant pour avoir retardé l'acquisition des données. Une brèche temporelle avait perturbé le cours des événements dans cette partie de l'espace.

Soulagés de cette nouvelle, les MEDICS envoyèrent un message à toutes les colonies terriennes pour les informer de la disparition du fléau et de ce qu'il restait de la Terre.

Toutes les colonies répondirent aux nouvelles, remerciant les MEDICS d'apporter un espoir de réconciliation et d'unification de toutes les colonies de part la mort des Vyrals.

Quelques années passèrent et les Vyrals devinrent un lointain souvenir pour tout l'univers. Cependant, quelques années plus tard, une des prinicpales planètes terriennes du nouvel empire fut attaquée par un mystérieux adversaire. La bataille, selon des archives, fut brève mais d'une violence inouie. Aucune personne ne s'en serait sortit. Cet événement mit fin au deuxième empire et les différents peuples se retournèrent les uns contre les autres. Les premiers à subir un siège furent les MEDICS, pour la raison qu'ils furent considérés comme les messagers Vyrals. Le siège de la planète principale MEDIC dura de longues semaines.

Mais un jour, les adversaires des MEDICS se firent prendre en étau par une immense flotte, une flotte semi-organique, semi-physique. Les Vyrals venaient en aide aux MEDICS. La boucherie fut elle aussi très brève, les vaisseaux furent décimés sans pitié.

Puis un appareil étrange se posa sur la planète. Un personnage repoussant en sortit : un humanoide de grande taille. Il semblait souffrir mais en meme temps aimer cette soufrance. De grandes plaies parcouraient le long de son corps.

Le peuple MEDIC, sentant que les Vyrals ne leur étaient pas hostile, s'avanca vers la créature. Une fois les humains suffisament proches, le personnage se présenta. Il était le second du peuple Vyral, peuple considéré comme un fléau pour certains. Ils expliqua ensuite que son peuple et celui des MEDICS pourraient trouver un certain terrain d'entente. Comme arguments, il évoqua le fait qu'ils avaient dorénavant des ennemis communs : le reste de l'univers allait bientot répliquer à la destruction de la flotte quelques heures plus tôt et que lui, son peuple et les MEDICS allaient etre annihilés.

Approuvant cette remarque, le souverain MEDIC demanda comment ils pourraient s'en sortir. La créature engagea alors un long discours. Il compta qu'il avait découvert, parmis le plus profond de l'univers, une planète où le secret de la vie abyssale et immortelle était enfouie. Cependant, les Vyrals comme les MEDICS devaient s'unir et accepter tous deux de quitter leur existence de mortel.

De nombreuses questions furent posées pendant de longues heures lorsque, tout à coup, la créature Vyrale cessa de parler et leva les yeux vers le ciel. Ce qu'il dit alors prit le peuple MEDICS de panique ; il dit : "ils arrivent". Puis il demanda à tout le monde de se calmer. Le peuple entier des MEDICS voulut alors savoir comment rejoindre une nouvelle existence.

Le Vyral leur dit qu'il suffisait de faire disparaitre la planète et de la déphaser dans une dimension parallèle, la dimension abyssale. Mais il insista que cela était sans retour et que les enveloppes corporelles seraient détruite, seule l'âme serait sauvegardée. Pour seul témoin de cette disparition, une orbe apparraitrait à la place de la planète.

La bataille commencait deja entre les vaisseaux Vyrals et les vaisseaux impériaux en surnombre. Le Vyral enchaina : "décidez-vous vite, nous ne les retiendrons pas longtemps...". D'un crie commun, le peuple MEDIC accepta la proposition. D'un geste de la main, l'appareil avec lequel était venu la créature laissa échapper une onde d'énergie qui engloba la planète.

Pendant ce temps, la bataille se terminait par la victoire impériale. Les vaisseaux Vyrals encore intacts se rendirent à l'intérieur du champ d'énegie. La planète entière se dématerialisa alors, les chefs impériaux n'en crurent pas leur yeux, une fois l'énergie dissipée, ils ne virent qu'une orbe dégageant une vive lumière à la place de la planète.

Depuis ce jour nous n'entendimes plus parler des Vyrals et des MEDICS...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhaon
Roi du flood
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire des GHOST   Mar 17 Oct - 22:46

Chapitre 3 : L’orbe infernale


L’empire récupéra alors l’orbe qui flottait dans l’espace. Une analyse refléta qu’elle était composée d’un cristal pouvant résister à des pressions incroyables de plusieurs gigatonnes mais le test jusqu’à sa limite physique n’avait pas été mené à son terme cela afin d’éviter un risque occasionné par la destruction de l’orbe.

Une étude plus poussée montra que l’intérieur de la sphère était vide mais un scientifique découvrit la présence d’énergie, mais pas une énergie électrique ou nucléaire. Bien au contraire l’énergie était inidentifiable. L’orbe dégageait en même temps une vive lueur mais l’origine de cette source demeurait inconnue. L’orbe fut placée en lieu sur dans un des grands musées de l’empire.

Bien des années plus tard, un civil observant l’orbe aperçu à sa surface des écritures fraichement apparue. Il prit contact avec le souverain impérial et expliqua qu’il pourrait traduire les symboles runiques gravés sur l’orbe.

Il se mit ainsi à la tâche. Quelques semaines plus tard, l’homme en question fut retrouvé mort dans des conditions atroces : son corps mutilé avait été étripé et laissé gisant sur le sol. A ses côtés, un texte écrit avec le propre sang du cadavre avait été écrit. Les médecins purent lire une phrase très confuse : « Eloignez l’orbe… »

Après maintes discussions au parlement impérial, il fut décidé de suivre les dernières volontés de l’homme. Un scannage de tout l’espace fut lancé. Une planète, éloignée de toutes les colonies impériales fut découverte dans la bordure de la galaxie. Un contingent de soldats furent dépêchés pour emmener l’orbe sur cette nouvelle planète, de la cacher aux yeux du monde et de la réduire en poussière si possible. Quelques jours plus tard, le bataillon revint, cette fois ci avec la totalité de ses membres. Le rapport indiqua que la destruction de la pierre n’avait pas été possible mais qu’ils l’avaient camouflés dans une cavité protégée par un champ de force capable de perturber les signaux de sondage des planètes. De plus, avant de quitter la planète, un des soldats devint fou.

Le rapport indiqua alors les faits suivants : le soldat en question se mit à devenir violent envers ses gradés et sa voix faisait penser à celle d’un démon que l’on pouvait entendre dans les vieux films terriens. Avant de retrouver son état normal, il inscrivit sur le dessus de la cavité de ne jamais retirer l’orbe à partir de ce moment sous peine de libérer une force surnaturelle.

Le rapport finit sur ce point. L’empire effaça toutes traces de la planète maudite des archives et l’affaire fut classée dans les dossiers « haute sécurité ».

Mais ce qu’ils ignoraient c’est qu’une colonie indépendante venait elle aussi de découvrir la planète mais, contrairement à l’empire, elle ne connaissait pas le danger redoutable qui y avait été caché…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhaon
Roi du flood
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire des GHOST   Mer 18 Oct - 10:22

Chapitre 4 : Les esprits infernaux



On raconte que ce peuple s'est éxilé sur cette planète et qu'ils ont disparus. Je me suis moi même éxilé sur une planète désolée. J'y ai trouvé les restes d'une civilisation qui devait être très évoluées technologiquement...

Fouillant parmi les décombres d'une cité complètement annihilée, je trouvais un coffre. Curieux, je l'ouvrais avec précaution... Dedans, je trouvais des morceaux de papier chiffonés...

Je m'efforcais de lire les parchemins à moitié déchirés et vieillis par le temps... Voici l'histoire qui y est comptée... Cependant, le début est manquant...

................La solitude m'envahit et ces feuilles de papier devinrent mes seules amies. Ainsi je pourrais transmettre mon vécu de ces denièrs mois aux explorateurs des autres planètes...

Nous fumes jadis un grand peuple d'une force inégalable mais notre perte fut si brutale que moi meme je ne puis comprendre comment une telle haine et brutalité a put naitre... Cette haine dont je parle est venue des profondeurs de cette planète. Que je sois maudit car tout est de ma faute...

Nous avions découvert cette planète par hasard et les scientifiques de notre civilisation avaient ramarqués qu'elle possédait des ressources naturelles de quantité jamais découvertes jusqu'à ce jour...

C'est ainsi que, sans nous méfier nous enttamâmes son exploitation. En quelques mois nous batirent notre capitale dessus --quand j'y repense, quelle merveilleuse cité--

Un jour, que j'observais la planète grace aux satellites, je remarquai qu'une partie de la planète était inobservable... Une surface certes petite mais cela m'intrigua... Je décidais, avec une équipe de chercheurs et de militaires, de partir en observation dans cette zone. En arrivant sur les lieux, mon regard fut tout de suite attiré par une échapée étrange de gaz sortant de nulle part... De plus en plus intrigué, je décidais de m'en approcher pour faire quelques relevés... Je fis pris d'une grande stuppeur quand je vis le gaz se déplacer alors que je tentais d'en récolter... Puis il se dissipa dans une cavité...

Je m'approchai alors et vit un objet étrange au fond du trou... Quand je m'en rapelle, quel aspect magnifique : il était parfaitement sphérique (tout du moins je pense) et il dégageait une vive lueur bleutée... Une merveille...

Me rapprochant, j'entendis la voix d'un de mes collègues me dire de ne pas y toucher. Mais ma curiosité fut plus forte que ma prudence et je m'emparai de l'objet. Il était étonnament glacial... Me retournant vers les autres chercheurs, je leur répliquai que leurs craintes n'étaient pas fondées, que cette sphère n'avait rien de particulièrement dangereux.

Je n'eu pas sitôt fini ma phrase que j'entendis un grondement sourd provenir de la caverne et s'éteindre aussitôt.

Un des militaires nous escortant me fixa du regard... Je fis de meme... Puis son regard se déplaca au-dessus de ma tete. Il me demanda de traduire les symboles écris sur au dessus de la cavité. Me retournant, je pus lire des symboles étranges... je ne mis que quelques temps à traduire ce texte... Une fois que j'eu fini, tout le monde put me voir lacher la sphère qui vint se briser sur une pierre... Tout le monde s'attroupa autour de moi me demanda des explications...

De longues secondes passèrent, semblant une éternité à mes yeux... Puis sortant de ma torpeur je me tournais vers un de mes collègues ami d'enfance et je lui dis la chose suivante...

"Je... La traduction... Elle, elle dit que... que quiconque s'emparera de la pierre de désolation réveillera les spectres infernaux jadis enfermés ici..."

Puis je rajoutais : "Je... J'ai fait une énorme erreur..."

Mon ami tenta de me rassurer avec des explications rationnelles mais j'étais trop inquiet quant-à mon geste... Puis ca derniere phrase fut celle que tout le monde dit : "Les fantômes n'existent pas !!!"

A ces mots, le grondement reprit mais d'une force bien supérieure. Puis un sifflement suraigu nous fit mirent à genoux tellement la douleur sonore était intense... Puis je pus apercevoir une lueur apparaitre... La meme lueur que celle de la sphère... Puis cette lumière devint noire... Comment cela était possible, une lumière ne peut pas etre noire... La terre se mit à trembler pendant de longues minutes. Puis tout se calma...

Nous relevant, nous nous approchions avec prudence de la lumière...

Ce que nous vîmes alors nous glaca de terreur... Une armée de spectres sortit de la lumière et s'attroupa autour de nous. Les militaires chargèrent leurs armes... Les crétures démoniaques nous observaient... L'une d'elles s'approcha de moi et m'entoura la tete... Une douleur insurmontable me parcouru alors le corps et remonta dans ma tete. Je criai mais aucun son ne sortait de ma bouche... Puis quelques secondes après je me retrouvais dans un endroit étrange... Je semblais flotter dans le néant... J'étais terrifié, je me disais que c'était une cauchemar et que j'allais me réveiller, ou tout du moins je l'espérais...

Puis une légère clarté apparut devant moi. Je me vis alors parmi les chercheurs et militaires, entouré par les spectres... Puis je percu une voix qui me fit frissonner de peur. Ses paroles furent...

"Merci de nous avoir libérés des profondeurs abyssales, maintenant voici votre récompense..."

Puis je put voir les spectres attaquer mon équipe. Le premier touché fut mon ami... Un cri de douleur sortit enfin de ma bouche. Je ne pus m'empecher de me mettre à genoux et d'implorer leur pitié... Je me mis à pleurer devant la scène : les corps de toutes les personnes présentes furent mutilés. Une fois cette boucherie terminée, je me retrouvais au milieu des cadavres...

Les spectres me regardaient et l'un de me parla... Je reconnu la voix... Cette meme voix démoniaque... Il me dit : "tes amis sont toujours vivants mais ils ressentent une douleur horrible... Je veux que tu les achèves de ta main, ainsi tu pourra les empecher de souffrir... Si tu refuses, ils souffriront dans les profondeurs infernales pour l'éternité..."

Me retournant je pus voir les corps mutilés et crispés d'une douleur infinie... Tous semblaient m'observer et me demander de l'aide...

Pleurant toutes les larmes de mon corps, j'implorai de nouveau le spectre de ne pas me demander de les tuer... Aucun mot ne sortit de sa bouche mais je pus entendre des cris de douleur de la part de la totalité de mon équipe... Je hurlai : "ARRETEZ !!!!"

Comprenant ma décision, le spectre stoppa de la main les cris de mes camarades... Je m'emparai alors d'une arme à feu et, demandant pardon à chacune des personnes, je leur loggeai une balle en plein frond...

Puis, arrivant au dessus du corps de mon ami, je le regardai... Puis il me murmura...

"Vas-y..."

Je lui répondit que je ne pouvais pas... Puis, semblant réunir le peu de force qu'il lui restait, il s'écria :

"VAS-Y !!!!!!!!!!"

Le coup de feu partit en meme temps que je poussai un cri de douleur, de colère et de haine...

Me retournant en pleur vers les spectres, ce meme esprit que je haissais plus que les autres me dit :

"Tu sais maintenant ce que nous ressentons dans nos âmes maudites...
Vois mintenant notre puissance..."

A ces mots, ils se déplacèrent avec une rapidité effrayante et se dirigèrent vers la capitale... Je me mits à courir dans la meme direction... Des heures de course et de marche passèrent, interminables... Puis j'arrivai à la capitale, ou tout du moins ce qu'il en restait... Ce n'était plus qu'un vaste champ de ruines fumantes... Parcourant le reste des ruelles je me mis à genoux devant la montagne de cadavres... Ils venaient de détruire notre civilisation... Et je pus entendre ensuite un nouveau grondement : mais cette fois c'était celui de nos vaisseaux qui décollaient... Mais les pilotes étaient les spectres car les cadavres mutilés des pilotes furent projetés hors des appareils... Mais cette fois ci ils étaient bien morts...

Puis la voix me dit une dernière fois : "Maintenant sois maudit toi aussi pour nous avoir libérés, restes avec la vue de ton peuple décimé jusqu'à la fin de tes jours et deviens le témoin de notre puissance car cet univers sera bientot notre... Nous nous reverrons en Enfer !"


J'erre maintenant sur la surface de ce qu'il reste de ma planète... Mais je ne puis vivre ainsi.......


Refermant le coffret, je regardai derrière une dalle... J'y trouvais un squelette dont la tete était percé par le trou d'une balle. Je compris alors qu'il s'agissait de l'auteur de ce récit Ô combien réel...

Car moi aussi j'ai été le témoin de la puissance des spectres... Ils ont été surnommés les GHOST. Je me suis retranché sur cette planète, vivant seul tout comme ce pauvre homme mais moi non plus je ne puis vivre dans la solitude et la douleur... Adieu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhaon
Roi du flood
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire des GHOST   Mer 1 Nov - 1:38

Chapitre 5 : Répit

Je me préparais à me jeter du haut d'une falaise. Je repensais une dernière fois à tout ce que j'avais vécu, toute cette souffrance, cette haine...

Je regardais une dernière fois le ciel assombrit par les cendres puis mon regard se posa en direction d'un lac dont la surface était recouverte de sang coagulé... Cette vision ne me fit pas réagir, je me rendis compte qu'aucun sentiment ne me traversait le corps, j'étais devenu un peu comme ces GHOST... Je décidais alors de mettre fin à mon restant d'existence... Je sautais...

La chute sembla durer une éternité, mais, au fur et à mesure que le sol se rapprochait, mon esprit semblait se libérer de ses tourments si bien, qu'à quelques mètres de la mort, je pus sentir un état de bien-être immense.

Puis se fut le trou noir... J'étais mort, je le savais, mais il me semblait que je vivais encore... Je compris alors qu'il y avait une vie après la mort. Cependant, mon âme ne ressentait plus le trouble des Esprits infernaux, j'étais libéré de cette souffrance mais au prix d'errer continuellement dans le néant. La notion du temps disparut mais, à un moment, il me semblait être observé. Le malaise me prit...

Tout à coup, semblant déchirer le néant, un spectre apparut. Ce qu'il me dit me bouleversa... Il m'avoua que mon suicide n'avait pas encore eu lieu, qu'il m'avait emmené dans cette dimension pour m'observer... Puis, obtenant les résultats voulus, il me dit qu'il s'était décidé à me parler...

Voici ses mots : Sache que ta mort ne résoudra rien... Bien au contraire... Si tu veux encore sauver le reste de l'humanité, tu le peux...
Je te maintiens en vie pour te laisser une dernière chance de fuir de cette planète. Vois-tu, à l'heure ou tu entends ces mots, une flotte de vaisseaux humains scanne la planète à la recherche de vie... Je t'offre le choix suivant : tu peux décider de poursuivre ta première décision, à savoir mettre fin à tes jours, ou choisir de vivre et d'être récupéré par ces vaisseaux... Sache que nous les détruirons si tu refuses...
De plus, ne crois pas que nous sommes bons en t'offrant cette possibilité : ce que nous voulons c'est que tous les humains s'unissent contre nous, car nous avons un point faible mais ce dernier est très difficile à trouver...
Ce secret, tu ne le trouveras qu'en un seul lieu : au plus profond de l'espace se trouve un lieu d'où personne n'est jamais revenu, c'est là que nous avons été créés... Si tu veux sauver l'humanité, ou ce qu'il en reste, rends toi dans ce lieu et implore notre clémence...


Il se tut... Il attendait ma réponse... Je devais répondre vite... Finalement je décidais de vivre... Il me répondit Tu as fait le bon choix...

Tout à coup je me retrouvais en haut de la falaise, prêt à sauter... Je reculais et me mit à attendre en espérant que les vaisseaux ne partiraient pas avant de m'avoir repéré...

Quelques heures passèrent... Tout à coup, une petite escadrille apparut à l'horizon... On venait me récupérer... Le cauchemar allait continuer mais au moins, je venais de sauver des vies humaines...

Tout en regardant les vaisseaux approcher, je me mit à refléchir afin de trouver la source des GHOST... Cela revenait à trouver l'entrée des Enfers...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhaon
Roi du flood
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire des GHOST   Mar 7 Nov - 0:58

Chapitre 6 : Interrogatoires et reflexions



Je fus ramené a bord du vaisseau mère. A bord, on me mit tout d'abord en quarantaine afin de prévenir tout risque de contamination bactériologique éventuel. On me fit des analyses de toutes sortes pendant de longs jours. Finalement, un médecin vint me voir en me disant que je n'avais rien d'anormal excepté une maigreur conséquente. On m'emmena ensuite dans une pièce étrange... Les murs m'étaient étrangement invisibles, non pas parce que la pièce était immense mais plutôt à cause du manque de clarté. La seule source de lumière était une sorte de sphère luminecente située devant moi.

J'attendais seul au milieu de la pièce. Quelques minutes plus tard, une voix me fit sursautée. Cette voix semblait provenir de tous les côtés. Mais il s'agissait d'une voix rassurante, calme et posée ; la première voix "amicale" depuis des années.

La voix me demanda tout d'abord de me présenter et d'expliquer pourquoi je me trouvais sur cette planète, seul. Je savais que je ne pouvais pas répondre à la raison de ma solitude car, de toute manière, ils ne m'auraient jamais crus. Pour réponse, je leur dis que j'avais perdu la mémoire et que mon nom m'était devenu inconnu. Suite à cela, un long silence s'imposa... Je sentais que l'on m'observait, cela me mettait mal à l'aise... Quelques minutes plus tard, la voix reprit, plus pressante. Elle me dit que les restes d'une civilisation avait été retrouvée a quelques kilomètres de mon point de sauvetage. Je ne répondis point. L'interrogatoire se termina alors et je fut ramené dans une cellule.

Je me disais que c'était un comble que je sois enfermé ici alors qu'une menace effrayante rôdait au dehors... Je décidais de m'évader, de voler un vaisseau et de fuir le plus discrètement possible. Pendant plusieurs semaines j'observais les temps de relève des gardes, le chemin emprunté pour me rendre dans la salle d'observation et les issues possibles sans être repéré. Après maintes analyses, je mis en place le stratagème suivant : je devais attendre que les médecins prennent leur pose et, pendant un interrogatoire, simuler un malaise. Ainsi, depuis l'infirmerie, je pourrai trouver aisément un moyen de m'echapper.

C'est alors que, quelques jours plus tard, cette occasion s'offrit à moi. Je mis mon plan à éxécution. Mon "malaise" fut suffisament convaincant pour que je sois transporté d'urgence à l'infirmerie.

Dans cette dernière, j'observais la pièce : la seule issue possible était un conduit d'aération très étroit. Un médecin entra alors dans la pièce et, jugeant que la présence d'un garde n'était pas nécessaire, il fit sortir ce dernier. Au moment ou le médecin commenca à m'ausculter, je me jettai sur lui et l'assomait avant qu'il ne put appeler de l'aide. Je le bayonnais et le couchais sur le lit. Puis j'ouvris la grille du conduit de ventilation.

Je savais que je n'avais que très peu de temps mais, en même temps, j'avais retenu le chemin le plus rapide pour accéder aux hangars. Je ne mit pas longtemps pour rejoindre les vaisseaux. Par chance, une petite escadrille devait partir en reconnaissance sur une planète. Profitant de l'inattention d'un pilote isolé, j'assomais ce dernier. Me dépechant, j'enfilais sa combinaison et me joignais au groupe de pilotes. Nous ne mîrent pas longtemps à monter dans les chasseurs. Ne sachant pas trop comment fonctionnait le système de décollage, je décidais de passer en automatique le temps de trouver le meilleur moment pour fuir.

Nous décollâmes. Le meilleur moment pour m'écarter du groupe était d'attendre l'entrée dans l'atmosphère, là les communications et le repérage radar seraient brouillés pendant quelques minutes, suffisament longtemps pour me permettre de m'echapper.

Je mis ma nouvelle idée à exécution. L'entrée dans l'atmosphère brouilla les radars et j'enclenchai la propulsion secondaire du chasseur pour m'éloigner le plus rapidement vers la face cachée de la planète. Une vingtaine de minutes plus tard, j'étais hors de portée des radars, je quittait l'atmosphère et, une fois que je fut à la vitesse nécessaire, j'enclenchai l'hyperespace et disparaissait dans les profondeurs de l'espace. Il me fallait maintenant réflechir à l'endroit où se cachait la source des GHOST...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhaon
Roi du flood
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire des GHOST   Mar 14 Nov - 0:41

Chapitre 7 : L'entrée de l'Enfer


Cela faisais maintenant plusieurs dizaines d'heures que j'errais dans les étendues noires de l'espace. Mon esprit était troublé de nombreuses questions... Avais-je eu raison de quitter la "sécurité" de mes hôtes ? Comment trouver la source des GHOST ? Qu'allais-je découvrir là bas ? Pourrais-je en revenir vivant ? Toutes ces questions m'inquiètaient. Tout à coup, une lueur rouge et un son aigu me ramenèrent à la réalité. L'ordinateur du vaisseau me signala qu'un obstacle se tenait sur ma trajectoire. Automatiquement, la propulsion se désactiva et la décélération fut brutale.

Ce que je vit alors me glaça le sang. je connaissais cet position de l'espace, il s'y trouvait des magnifiques planètes abritant des peuples pacifiques, désireux de vivre en paix et en harmonie. Ce que je trouvais me terrifia. Les planètes semblaient se dématerialiser. Déjà un anneau d'astéroïdes se formait dans les orbites. Je me mis à réflechir à la cause de ce désastre. Seul un trou noir pouvait avoir la puissance nécessaire à la destructuration d'une planète. Cependant, je ne ressentais aucun effet d'attraction provoquée par un trou noir. De plus, si un trou noir se trouvait à proximitée, les débris seraient obligatoirement attirés vers celui-ci mais là, les débris formaient une orbite stable. Il y avait donc une autre explication. je n'eus pas sitôt pensé cela qu'un éclair éblouissant m'aveugla. J'entendis ensuite un grondement sourd et le vaisseau trembla. Lorsque ma vue revint, je poussais un hurlement de terreur... Les restant des planètes avaient disparu. A la place se tenait de gigantesques boules de feu grandissantes. Regardant autour de moi, j'aperçus un groupe de vaisseaux.

Je connaissais ces vaisseaux. J'en avais lu la description sur ma planète d'éxil. Cependant, des ouvertures béantes apparaissaient sur toute la coque, non pas comme si ils avaient essuyé une bataille mais plutôt comme si la coque avait fondue. A l'avant des vaisseaux, je pus voir un énorme canon encore rougeoyant. Ils avaient donc détruits les planètes. Mais comment avaient-ils put créer une telle puissance, cela dépassait toutes mes connaissances de la physique.

C'est alors qu'une nouvelle vision m'apparut. Le meme spectre, toujours ce maudit spectre s'adressa de nouveau à moi... "Ta planète a connue le meme destin que ce système... Voit notre folie meurtrière... A bientôt mortel ignorant...". Je revins à moi... La colère et la haine s'emparèrent alors de moi. Voyant les vaisseaux GHOST enclencher leurs moteurs hyperspatials, je me rapprochait d'eux pour les poursuivre. C'était le seul moyen de trouver la source. Je devais parvenir à entrer dans leur fenètre d'hyperespace sinon je n'aurai aucune chance de les retrouver.

Je réussis à passer par leur fenêtre hyperspace juste à temps. Une accélération subite se déclencha. Le voyage dura de longs jours. Finalement, je sentis la décélération, progressive cette fois. Quelque chose m'inquiéta alors... Je ne voyais plus les étoiles, simplement le vide spatial. Au même instant, un symbole rouge apparut et une sirène se déclencha. A coté du symbole, je pus lire le message "SHIELDS DOWN". Je venais de perdre mes boucliers de protection. A peine une ou deux secondes plus tard, un nouveau symbole apparut et la sirène s'intensifia... Le message me fit paniquer : "HULL BREACH". J'avais une brèche dans la coque du vaisseau. Je n'avais pourant essuyé aucun tir. C'est alors que je vis l'avant du vaisseau se dédoubler. J'avais atterit devant un trou noir...

Ma vie défila devant mes yeux, j'allais mourrir dans très peu de temps. Au moment meme ou le vaisseau se disloqua, je sentis un engourdissement dans tout mon corps. Au meme instant, je me retrouvais au milieu d'une salle étrange. Une étrange brume bleue flottait dans la pièce et les murs semblaient moisis et rouillés par le temps. C'est alors qu'une lourde porte s'ouvrit devant moi. Pendant de longues secondes, personne ne se présenta dans l'ouverture.

Je commencais à avancer vers la porte quand, tout à coup le spectre que je haïssais comme jamais avant apparut. Je tombais en arrière en le voyant. Ne me laissant pas le temps de me remettre de ma peur, il me dit en me fixant d'un regard mortel et déstabilisant : "Stupide mortel, quand apprendrez vous qu'il est dangereux de nous poursuivre ??? Tu n'étais pas censé découvrir notre source maintenant !!! Mais maintenant que tu es là, prépares toi à entrer en Enfer....."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhaon
Roi du flood
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire des GHOST   Lun 20 Nov - 23:34

Chapitre 8 : L'Enfer



Les murs se mirent alors a trembler tout comme l'avait fait la coque de mon vaisseau. Les secousses me contraignirent à me mettre à genoux et le bruit devint insoutenable. Hurlant de douleur, je me mis a fermer les yeux... Je priais pour que tout s'arrete mais en vain, les tremblements et grondements ne cessaient de prendre de l'ampleur.

Puis la douleur sonore se remplaca par une la douleur physique. C'était comme si on était en train de m'écarteler... Je compris dans un dernier effort de reflexion que les boucliers des vaisseaux avaient lachés et que les effets du trou noir se fesaient sentir. Tout à coup, les tremblements, les bruits et la douleur cessèrent. je restais un long moment recroquevillé sur moi même, ne sachant que faire. Mes yeux restaient bloqués, certainement par pur reflexe certainement...

Enfin, je réussis a regarder autour de moi... Il y avait toujours cette même brume bleue qui parcourait le sol mais les murs avaient maintenant disparus. Me relevant peu à peu, je me sentais observé. Avait réellement atteint la source des GHOST, ou était-ce encore une ruse destinée a se nourrir de mon esprit...?

Soudain, une lueur apparut devant moi, m'approchant d'elle, je découvris un escalier s'engouffrant dans les ténèbres qui m'entouraient. De toute facon, je n'avais qu'une seule solution, celle de descendre, car la situation ne pouvait pas etre pire que maintenant... Du moins c'est ce que je pensais... Je commencais a suivre le long défilé de marches... Tout au long du chemin, je trouvais des orbes, les memes orbes que celle qui avait conduite à la libération des spectres. Ne sachant trop que faire avec, je tentais de passer mon chemin. C'est à ce moment là que la voix du spectre se fit entendre... "Je te conseilles de toucher chacune des orbes que tu rencontrera, si par malheur tu te détourne de l'une d'entre elles tu périra ici et tu n'auras jamais l'occasion de sauver ton univers..."

Jusque là, le spectre ne m'avait jamais menti meme si ses conditions étaient plutot inacceptables... J'approchais alors ma main tremblante de peur près de la sphère... Prenant une dernière inspiration, je la touchais du bout de mes doigts...

C'est alors qu'une scène apparut devant moi... Je revoyais mon enfance... La mort de mes parents dans l'explosion de notre maison... Cette vision me mit à genoux et je vidais les larmes de mon corps... Puis le spectre dit... "Si tu veux connaitre la raison de leur mort je te propose de regarder la suite....". Dans la scène qui suivit, je put voir un homme s'infiltrer dans la maison de mes parents... Puis je le vis saboter le système de chauffage de la maison et partir... Je compris alors que la mort de mes parents était un assassinat... La haine m'envahit, meme si, depuis le temps, cet assassin était surement mort...

La vision s'arreta... Je descendis en pleurant les escaliers puis je rencontrais une nouvelle orbe...

Je la touchais à son tour... Une autre scène apparut, je pus voir une armada de vaisseaux réduire à son plus simple relief la surface d'une planète. Regardant de plus près, je remarquai qu'il s'agissait de ma planète et que les vaisseaux ennemis ressemblaient à ceux des GHOST...

La colère remplaca ma tristesse et je brisais l'orbe... Je m'assis alors, refusant de poursuivre... La voix cria instantanément :

"CONTINUE OU TOI ET TON UNIVERS ALLEZ PERIR !!!!!"

Hésitant un long moment, je me relevais et poursuivais ma descente. Chacune des orbes me remontrait les évènements passés et chacune des scènes me remplissait de douleur...

Finalement, j'attegnis le bas de l'escalier. Je vis alors une orbe, bien plus grosse que les précédentes... La voix du spectre me dit alors "Voici l'ultime orbe, touche et tout te sera dévoilé, si tu ne le fais pas, alors tu périras..."

Je restais un moment immobile ne sachant que faire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhaon
Roi du flood
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire des GHOST   Mar 21 Nov - 15:31

Chapitre final : la fin du cauchemar ?


Je me posais toutes sortes d'interrogations en observant l'orbe... Qu'allais t-il se passer si je la touchais ? Quelle vision d'horreur allais-je découvrir ? Puis je m'avancais vers le piédestal et, au moment même ou je m'apprêtais à toucher la sphère, le spectre apparut devant moi... Inconsciemment, je ne réagissais pas à son apparition, peut être parce que je m'y était habitué ou peut etre aussi parce que j'étais fatigué moralement et physiquement...

Il me fit un long discours, que je ne compris qu'à moitié...

"Tu te trouve maintenant dans notre sanctuaire. C'est ici que nous sommes nés... Je vais te raconter comment nous sommes apparus... Il y a cela de très nombreuses années, nous étions deux peuples aux idéaux opposés. Les uns créés artificiellement, les autres un grand peuple pronnant la sauvegarde de la vie. Mais nous avons été bannis tous deux par l'empire terrien et nous avons communément décidé de mettre fin à nos vies mortelles... Ainsi, nous avons atteint cette dimension parallèle, où la vie mortellle n'existe pas... La seule solution pour pouvoir nous en echapper était que des créatures découvrent l'orbe après un certain temps... Nous avons patientés longtemps ici, et chaque jour nourrissait notre soif de vengeance envers ta race... Finalement nous avons été libérés et avons accomplit notre destin, exterminer les peuples humains qui nous avaient si injustement bannis.
Il faut maintenant que tu saches quelque chose... L'heure d'un choix approche... Ce choix ne dépend plus que de ta volonté, simple mortel... Vois..."

Il me montra du doigt une direction... Je pus voir une scène apparaitre... Dans celle-ci, je voyais une chambre d'hopital... Dans cette dernière était allongé un homme apparament gravement blessé... 3 personnes se tenaient autour de lui... Puis je pus voir le nom du blessé sur un écriteau. C'est alors que je m'effondrais sur le sol... C'était moi... Je reconnus alors les peronnes autour, il s'agissait de mes amis... Le spectre infernal poursuivit...

"Comprends-tu maintenant ? pauvre mortel ? Tu es sur ce lit, allongé, mourrant mais tu as encore de l'espoir... Etrangement, tu refusais depuis le début d'accepter de revivre, meme si mes conditions te semblaient innaceptables tu continuais... Que cherchais-tu !? Ne vois-tu pas que l'univers dont je te parlais était celui de ton imagination provoquée par ton coma ? Pourquoi refusais-tu de détruire ce monde et de revenir dans ta réalité !? Comprends-tu qui nous sommes réellement ? Nous sommes les maitres de l'autre monde, le monde des morts ! Nous sommes les gardiens du passage vers la mort... Toutes les personnes que nous détruisons ici sont celle qui ont fait le choix de ne plus vivre ! Que décides-tu toi !?

Ne sachant plus que croire mais pensant cette vision réelle, je me relevais et dit au spectre que j'étais prêt à me réveiller, que d'autres personnes tenaient à moi et que, de toute facon, je n'étais pas prêt à assumer la mort, pas encore...

"Soit, ton choix est fait..."

A ces mots, je sentis un tremblement et un grondement terrible, puis je perdis connaissance... Revenant à moi, je pouvais à présent que l'orbe avait disparue... Chose étrange, une vive lumière blanche se trouvait au dessus de moi, m'aveuglant à chaque fois que je posais le regard sur elle.

C'est alors que je sentis une légère douleur parcourir le long de mon corps. Suite à cela, l'environnement tout entier qui m'entourait alors se dématérialisa et la douleur augmenta mais cela ne me fesais plus rien après tout ce que j'avais enduré... Puis ce fut de nouveau le trou noir...

Lorsque je revins de nouveau à moi, je tentais d'ouvrir les yeux, chose incroyable, je ressentais une forte douleur en essayant. Finalement, je réussis. Je ne voyais guère bien, les formes étaient troubles et vacillaient... Apparament, je me trouvais dans une salle aux murs blancs. Puis, peu à peu, ma vision revint et je m'apercus qu'il s'agissait de la chambre d'hôpital que j'avais vue plus tôt, dans la vision montrée par le spectre... Je ne comprenais cependant plus rien... Ou tout du moins je supposais que tous ces événements n'avaient été que le fruit de mon combat contre la mort...

C'est alors qu'un médecin, entrant dans la chambre, me vit ainsi, les yeux ouverts. S'approchant avec précipitation, il me demanda si je l'entendais. Je lui fis signe en clignant les yeux puis il me fit toute une série d'analyse après s'être assuré que ma santé le permettait...

Bien plus, tard, j'eu la visite de mes amis. Ils étaient très heureux de me revoir parmi eux... Demandant ce qu'il s'était passé, ils me répondirent que je m'était écrasé lors d'un vol d'essai a bord d'un nouveau type de viasseau et que, par miracle, j'y avais survécu mais que mon état ne supposait, à terme, qu'une issue fatale...

Un miracle... Oui ca en avait été un mais il avait engendré un cauchemar qui devait reposer au plus profond de moi même... Sentant que la douleur physique revenait, je demandai à mes amis de prévenir un médecin. Ce dernier me fit une injection de calmant. Mes amis me dirent alors au revoir. Je sentais maintenant les effets du calmant et je commencais à m'endormir...

Je commencais à m'endormir, je me sentais bien, pour la première fois depuis bien longtemps d'ailleurs... C'est alors que, avant de m'endormir, j'eus une vision d'effroi... J'apercus le spectre se tenant devant moi, il semblait a la fois me narguer et etre fier... Je pus l'entendre prononcer cette phrase avant de m'endormir : "Merci pour nous avoir conduits dans ta réalité..."



FIN


Merci à tous pour avoir eu la patience de lire cette histoire qui, j'espère, vous a plus. Mes remerciements aussi à une amie pour le soutien qu'elle m'a apportée pour l'histoire ! (tu te reconnaitra ^^)


RP by Arkhaon -- fier membre de la GHOST, univers 21

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire des GHOST   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire des GHOST
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» L''histoire de la baguette Rhon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost :: Section RP :: Les RP Ghost :)-
Sauter vers: